"Que ton aliment soit ta seule médecine" disait déjà Hippocrate (Vème siècle av. JC)

La physionutrition est apparue il y a une vingtaine d'année suite à de nombreuses études scientifiques qui démontrent que des déséquilibres nutritionnels et micro nutritionnels peuvent avoir un impact important sur notre santé. Elle prend également en compte les recherches sur l'importance de l'épigénétique (impact de notre environnement, notre hygiène de vie...).

Les apports en macronutriments (glucides, protides, lipides) restent essentiels mais ce qui nous intéresse encore plus ce sont les apports en micronutriments, c'est-à-dire que notre alimentation apporte à notre corps ce dont il a besoin (en vitamines, oligo éléments, minéraux, acides gras essentiels, acides aminés essentiels...) afin de pallier tout déséquilibre.

Nous ne parlerons donc pas de calories, ni de mesurer ce que vous mangez, mais bien d'apports nutritionnels et de santé. Et nous évoquerons les neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine, mélatonine, Gaba...), les différents acides gras essentiels (notamment les fameux omégas 3), le microbiote (notre 2ème cerveau)...

Ces déséquilibres peuvent mettre des années avant de se faire ressentir sur notre état de santé par des symptômes diverses : insomnies, fatigue chronique, trouble de l'humeur, de la mémoire, arthrose, symptômes inflammatoires...

Une prise en charge physionutritionnelle tient compte de vos signes cliniques, de votre alimentation (afin d'évaluer certains déséquilibres), de votre profil micronutritionnel et parfois d'analyses complémentaires.

La physionutrition vise à améliorer les symptômes, prévenir et accompagner certaines pathologies, grâce à un changement de mode alimentaire (pas question de régime restrictif), d'hygiène de vie, la prise de compléments alimentaires.

Vous êtes unique, votre profil est unique, votre prise en charge doit être unique.

La physionutrition ne remplace pas un avis ni un traitement médical.