Gestion du stress par l'hypnose ou la sophrologie.

 

Stress, angoisse, anxiété ou trac ?

Il est difficile de faire la différence entre ces termes. Ce qui reste important ce sont les symptômes vécus par la personne et la souffrance voire le handicap que cela engendre.

Les symptômes du stress

 

Les symptômes physiques Les symptômes émotionnels et mentaux Les symptômes comportementaux
les tensions musculaires  l'agitation  la perception négative de la réalité
 les problèmes digestifs  l'irritation  la désorganisation
 les problèmes de sommeil ou d'appétit  l'indécision  plus de difficulté dans les relations
 les maux de tête  l'inquiétude  l'absentéisme
 les vertiges  l'anxiété  la tendance à s'isoler
 le souffle court  le manque de joie  l'abus de télévision
 la fatigue  la mélancolie  la consommation accrue de tabac, sucre, chocolat, alcool et drogues
   la baisse de libido  l'évitement des situations exigeantes
   difficulté à se concentrer  
   la faible estime de soi  

 

Définition du stress selon l’OMS
Le stress apparaît chez une personne dont les ressources et stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont posées. (OMS, Arck et al., 2001)
Le stress est un phénomène naturel, physiologique, d’adaptation à l’environnement.
A la base, c’est une réaction utile, un message qui dit « attention danger ». Si nous n’écoutons pas ce signal, les symptômes continuent et le stress devient chronique et donc néfaste pour la santé physique et psychologique.
D’après Hans Selye (1978) « Il ne s’agit pas pour nous d’éviter le stress à tout prix, ce qui serait de toute manière impossible, mais d’apprendre à reconnaître en nous nos propres réactions au stress et d’essayer d’organiser notre vie en conséquence ».

L’angoisse est une émotion, un sentiment d’insécurité ponctuel face à un danger indéterminé (peur soudaine d’avoir un accident de voiture).
L’anxiété est une sensation de danger souvent causée par un sentiment d’insécurité constant (j’ai tout le temps peur qu’il arrive quelque chose à mes enfants).
A la base, on retrouve du stress, mais en devenant chronique et avec l’intervention du mental (ce petit vélo dans la tête, vous voyez !) va devenir de l’angoisse ou de l’anxiété (les 2 termes restent
proches).
On parle de Trac quand ces sensations sont liées à un public, aux regards des autres.

En bref : si les symptômes (mal de ventre, migraines…) disparaissent quand vous n’êtes plus en contact du facteur de stress = vous êtes « juste » stressé.
Si les symptômes persistent (vous y repensez, vous ruminez, vous anticipez le lendemain…) = vous êtes anxieux ou angoissé.

Dans les formes les plus pathologiques, on retrouve les crises d’angoisse ou attaques de panique, les troubles anxieux généralisés (TAG), les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les phobies, la
dépression.
Le stress n’est pas à prendre à la légère ! Un avis médical est nécessaire. De plus en plus d’études démontrent ses effets néfastes pour la santé à long terme.
N’attendez pas d’avoir un problème de santé grave pour vous prendre en main et prendre soin de vous !
Si les causes sont multiples (génétique, biologique, environnementale), on ne naît pas anxieux. Le stress, l’anxiété sont des comportements que vous avez « appris ». La bonne nouvelle est donc que vous pouvez aussi les désapprendre grâce à la sophrologie et/ou l’hypnose !
Pour chaque personne qui me consulte pour la gestion du stress, nous commençons systématiquement (après le temps d’échange) par réapprendre à respirer. La respiration ventrale est la base de tout. Nous repérerons les éléments déclencheurs du stress afin de voir s’il est possible d’agir dessus. Puis, en fonction de vos objectifs, de vos besoins, nous nous orienterons vers la sophrologie ou l’hypnose afin de vous aider à gérer votre stress, vos émotions... Il est souvent nécessaire de travailler sur la confiance en soi en parallèle. En général, il est question de mettre en place une nouvelle hygiène de vie.

Les astuces de Corinne 

Si vous avez l’impression d’être stressé (e), angoissé (e) (après avoir consulté votre médecin et vérifié que tout est en ordre)

1/ Je repère les sensations dans mon corps = mon corps me parle = j’apprends à l’écouter (mal au ventre, coeur qui palpite, douleur dorsale, fatigue chronique…)
2 / Je repère les évènements déclencheurs de cette émotion (au bureau, à la maison…)
3/ - si je peux agir sur les facteurs de stress = je le fais
   - si je ne peux pas agir dessus = je mets en place des stratégies pour contrôler le stress : faire des poses dans la journée, RESPIRER, faire du sport, manger sainement, bien dormir…