La gestion du poids

 
Les origines du surpoids sont diverses : génétiques, éducatives, émotionnelles… troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie, hyperphagie). Le surpoids n’est pas une mince affaire à traiter, et c’est souvent plus compliqué qu’on ne le croit.
 
gestiondupoids
Pour moi, la question du poids ne se résume pas à un chiffre sur une balance mais à un bien être dans son corps, à être en paix avec lui, à le respecter. Et c’est dans ce sens que je propose mon accompagnement.
Ce n’est pas une question de régime mais bien de respecter son corps, d’apprendre à l’aimer, à s’aimer, à se respecter.
Bien sûr que cela doit souvent passer par une perte (ou une prise) de poids. Mais pas par des régimes stricts, frustrants, moralisateurs et démoralisants ! Enfin, ça, ce n’est que mon avis. Le plaisir de manger est primordial et de manger le plus sainement possible.
Changer les mauvaises habitudes et se reconnecter avec son instinct primitif. Avez-vous déjà vu un animal sauvage en surpoids ? Non, parce qu’il sait instinctivement ce qui est bon pour lui. Je vous entends déjà : il a la chance de ne pas être sollicité sans cesse par les publicités et les rayons de supermarchés qui débordent de cochonneries… je vous l’accorde !
 
C’est là où l’hypnose intervient. Car il ne suffit pas d’avoir conscience que ceci ou cela n’est pas bon pour sa santé et son corps, il y a souvent une autre partie de vous qui en a envie, parce que c’est bon, parce que vous pensez que cela vous soulage quand vous êtes énervée, que vous vous ennuyez, que vous vous sentez seule …. Vous goinfrer de chips ou de chocolat vous soulage peut être les 2 premières bouchées mais la colère, la tristesse, la peur, l’ennui … est toujours là, Non ? Le vrai besoin n’est pas là. Il s’agit d’apprendre à accepter, accueillir ses émotions afin de ne plus les laisser vous envahir.
kilosemotionnels
 
 
 
Et puis, il y a les personnes qui arrivent à réguler leur alimentation, à reprendre le sport et pourtant ne perdent pas de poids. Il s’agit certainement de ces kilos qui ont une raison d’être là. Tout le travail va constituer à trouver l’intention positive (eh, oui, parce qu’il y en a une) de votre inconscient derrière ce maintien de surpoids, cette « carapace ».  
 
 
 

 

Les astuces de Corinne

En attendant l’hypnose : avant de vous jeter sur des gâteaux ou autres, posez vous, demandez vous quelle est l’émotion ressentie (suis-je triste ? en colère ? … ) Est-ce que manger ce paquet de gâteau va faire disparaitre cette émotion ? Répondez franchement, sans jugement et en toute bienveillance avec vous-même.
Que pourriez-vous faire d’autre à la place ? Je vous invite à préparer une liste de « choses » faciles à faire (téléphoner à ma meilleure amie, prendre un bon bouquin, aller me promener, prendre un bain, faire un câlin à mon chéri, mes enfants…), de les classer par ordre de préférence et de piocher dedans plutôt que dans vos placards.
Si vous avez envie de « craquer » malgré tout, MANGEZ EN CONSCIENCE et sans culpabilité.
Au bout d’un certain temps, vous ne craquerez plus de la même manière.

A lire « les kilos «émotionnels » de Stéphane CLERGET